Jump menu

Main content |  back to top

Shell est un pionnier du développement de l'hydrogène, l'élément le plus simple de l'univers (il ne compte qu'un seul proton) et le gaz le plus abondant de la planète. Mais l'hydrogène ne se présente pas naturellement sous sa forme pure.

Il existe principalement en association avec l'oxygène (H2O - eau), l'azote (NH3 - ammoniac) ou le carbone (CH4 - gaz naturel), et des procédés spéciaux sont nécessaires pour extraire l'hydrogène de ces substances.

Le moyen le plus courant d'obtenir de l'hydrogène est de le produire à partir du gaz naturel à l'aide d'un procédé de vaporeformage. Le vaporeformage est un procédé selon lequel, à hautes températures (700 – 1100 °C) et en présence d'un catalyseur métallique (nickel), la vapeur réagit avec le méthane pour transformer le méthane en hydrogène et en carbone.

Près de la moitié de l'hydrogène mondial est produit ainsi. L'hydrogène peut également être produit à partir de l'eau, en étant extrait par électrolyse. Ce procédé utilise de l'électricité et un catalyseur pour séparer l'hydrogène de l'oxygène dans l'eau. Il peut alors être séquestré et stocké comme combustible, par exemple comprimé et stocké sous forme de gaz, ou refroidi et stocké sous forme de liquide. Une multitude d'autres options de production d'hydrogène sont à l'heure actuelle également explorées par l'industrie.

L'hydrogène stocké peut ensuite être converti en énergie au moyen de piles à combustible à hydrogène. Il n'est pas encore très pratique d'avoir des piles à combustible pour la conversion d'énergie domestique, mais cela est possible pour les voitures.

Dans les véhicules dotés de piles à combustible à hydrogène, un moteur électrique entraîne les roues. Une réaction chimique à l'intérieur de la pile à combustible – généralement entre l'hydrogène et l'oxygène – génère de l'électricité pour le moteur, et la seule émission produite par le tuyau d'échappement du véhicule est de la vapeur d'eau.

Un combustible plus vert

Chez Shell, nous concentrons notre recherche technologique sur le ravitaillement en hydrogène et les moyens de répondre aux besoins futurs de la clientèle. Cela veut dire que l'hydrogène sera initialement obtenu principalement à partir du gaz naturel.

Mais dans un avenir plus ou moins proche, nous prévoyons de produire de l'hydrogène à partir de sources renouvelables, comme les énergies éolienne et solaire et, un jour, la biomasse. L'introduction à grande échelle de la technologie de l'hydrogène basée sur le gaz naturel réduira déjà considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Lorsque l'hydrogène sera produit à partir de sources renouvelables, il offrira véritablement une énergie à émissions zéro, soit l'objectif ultime.

*L'hydrogène est désigné comme un porteur d'énergie plutôt que comme une source d'énergie. À savoir une substance ou un système qui transfère de l'énergie sous une forme utilisable d'un lieu à un autre. L'électricité est le porteur d'énergie le plus connu, utilisé pour transférer l'énergie. Egalement à l'instar de l'électricité, qui peut être produite à partir du charbon, l'hydrogène doit être produit à partir d'une autre substance comme le gaz naturel.