Jump menu

Main content |  back to top

Les eaux profondes constituent un environnement difficile et en le conquérant avec succès Shell est en mesure d'accéder au pétrole et au gaz reposant plus en profondeur, dans des réservoirs dispersés, ou difficiles à exploiter. Des milliers de technologies sont développées et  utilisées afin de relever ces défis – allant des gros systèmes de production complexes aux traitements chimiques intelligents pour faciliter l'écoulement du pétrole et du gaz.

Des associations complexes

Pour aller plus en profondeur, des modèles de plates-formes radicalement nouveaux ont été nécessaires. Le projet révolutionnaire de Na Kika – conçu, construit et installé par Shell – utilise une configuration visant à mettre simultanément en valeur six champs indépendants situés au large de la Nouvelle-Orléans, aux Etats-Unis. Ces champs sont reliés au moyen de conduites sous-marines à une plate-forme d'accueil centralisée.

C'est la première fois qu'un système centralisé complet de ce type est employé pour un groupe important de champs dispersés et permet de faire valoir des gisements de petite et moyenne taille dont l'exploitation individuelle s'avérait peu économique.

Les tout nouveaux projets Shell d'extraction en eaux profondes, tels que le développement Perdido dans le Golfe du Mexique, et BC-10 au large du Brésil, repoussent les frontières de la technologie sous-marine. Sur ces deux champs, nous avons été confrontés au même défi : une faible pression dans le réservoir, compliquant la remontée des hydrocarbures à la surface.

Mais en faisant appel à la technologie de séparation et pressurisation sous-marines du pétrole et du gaz et au nouveau système ramifié en eaux profondes (EVDT), qui permet d'acheminer le pétrole de plusieurs puits vers des installations de production communes, ces champs peuvent être économiquement viables.

Le système EVDT peut regrouper jusqu'à 19 puits sur les fonds marins. Ces puits sont raccordés à un spar – un type de plate-forme qui flotte verticalement à la surface comme un cylindre - conçu pour produire, forer, exploiter et entretenir beaucoup plus de puits que les modèles traditionnels.

Le système de séparation et pressurisation sous-marines des champs de Perdido et BC-10 nous permet de séparer les liquides (pétrole et eau) et le gaz au fond de la mer, en utilisant un séparateur de type centrifuge, avant de les pomper vers la surface.

Le pétrole et l'eau sont pompés au moyen d'une grosse pompe submersible électrique (PSE) vers la surface du puits dans une colonne de production intérieure, tandis que le gaz s'écoule vers la surface dans le cuvelage extérieur. L'association de la séparation et de la pressurisation PSE sous-marines nous a permis d'installer des pompes moins complexes qui nécessitent moins d'entretien et offriront en outre des taux de production supérieurs.