Jump menu

Main content |  back to top

Même si du pétrole et du gaz sont produits dans l'Arctique depuis plusieurs décennies, en raison de la sensibilisation accrue à la fragilité de cet environnement, nous devons travailler différemment.

Dans l'Arctique, disposer d'une technologie “relative aux déversements” sophistiquée et réduire la taille des navires de forage pour minimiser les impacts ne sont que deux des impératifs à respecter. La technologie nous aide dans ces deux domaines.

Endiguer les déversements

Une multitude de solutions à petite échelle contribuent à réduire le risque ou l'impact de toute fuite de pétrole dans l'océan.

Par exemple, les pipelines sous-marins sont enterrés à plusieurs mètres sous le fond de la mer afin d'éviter qu'ils ne soient éventrés par les glaces flottantes. La technologie de détection des fuites et les systèmes à vannes multiples empêcheront tout écoulement de pétrole si une chute de pression est détectée dans les conduites.

Si une fuite se produit, un outil développé avec le concours de l'institut finlandais de l'environnement permet de pallier à ce problème : cet outil aide à éliminer le pétrole qui s'est déposé sur les blocs de glace en déplaçant la glace de haut en bas pour déloger le pétrole dans l'eau où il peut être évacué par une sorte de courroie transporteuse.

Dans d'autres régions que l'Arctique, des barrières de pollution seraient utilisées pour contenir le pétrole flottant sur l'eau, mais ces dispositifs ne peuvent pas contenir le pétrole sur la glace.

Réduction de la taille

Un nouveau concept de navire de forage, développé par les ingénieurs Shell, peut également être employé dans l'Arctique pour contribuer à minimiser les impacts tout en accédant aux ressources.

Le navire de forage Bully Rig est plus petit (de 25 %) et plus léger (de 60 %) que les navires de forage de capacité comparable. Il affiche par conséquent une efficacité énergétique supérieure et pollue donc moins.

Il est doté d'une coque résistante à la glace qui accroît la protection entre la mer et sa cargaison. Et si le Bully Rig peut forer dans des fonds de 4 000 mètres, il peut naviguer dans des profondeurs d'à peine 16 mètres.