Jump menu

Main content |  back to top

Les sondages sismiques constituent l'outil le plus puissant dont nous disposons pour comprendre ce qui se passe sous la surface de la terre. Expérimentée pour la première fois dans les années 20, cette technologie utilise les ondes sonores générées par de petites explosions ou des vibrations à la surface, qui sont réfléchies par les couches de roches souterraines.

Les données sismiques sont alors traitées pour élaborer une image ou un modèle 3D de la configuration des structures souterraines. Grâce aux avancées en matière de traitement, qui permettent l'emploi de logiciels de plus en plus sophistiqués et l'utilisation d'une puissance de calcul gigantesque, nos géophysiciens peuvent éliminer par filtrage les distorsions provoquées par des obstacles souterrains, comme les couches de sel et de roche volcanique. 

Outre le traitement, de nouveaux progrès sont également accomplis au niveau de la collecte initiale des données.

Se partager la tâche

Les données sismiques en mer sont généralement collectées à partir d'un seul navire qui envoie et reçoit les signaux sismiques.  Or, lorsque de la roche volcanique ou du sel se trouve sous le fond de la mer, les signaux sont déformés et les couches inférieures sont difficiles à interpréter. En partageant la procédure et en séparant l'émetteur et le récepteur de signaux entre deux navires, Shell a été en mesure d'envoyer des signaux sismiques selon un angle prédéterminé, en passant sous les structures problématiques.

Cette technique a permis à Shell de remporter des droits d'exploration pour pas moins de 67 blocs dans le cadre d'une vente de concessions dans le Golfe du Mexique en 2007, avec un taux de réussite supérieur à 70 %.

Les sondages électromagnétiques

Si les sondages et l'imagerie sismiques sont un facteur clé de notre succès, ils font partie d'une suite de technologies que nous employons pour explorer des zones plus rapidement, plus rigoureusement et avec une certitude accrue.

Ces dernières années, par exemple, nous avons remporté des succès majeurs grâce à la nouvelle technologie de sondage électromagnétique, qui nous permet de savoir avec plus de certitude si nous nous trouvons au bon endroit lorsque nous forons un puits d'exploration.

Cette technologie consiste à tracter une puissante source électromagnétique (EM) à proximité du fond de la mer (plutôt qu'à la surface comme pour le sondage sismique).

Cette source émet des signaux EM dans la subsurface, qui rebondissent ensuite et sont captés par des récepteurs sur le fond de la mer. Le type de signaux en retour change selon le degré de résistance d'un matériau au flux du courant électrique. Même si cette technologie est en vente libre sur le marché, nous sommes en mesure d'appliquer nos propres algorithmes et techniques de traitement aux données afin d'obtenir des informations de qualité toujours supérieure.

Notre approche de l'intégration de technologies pour optimiser notre programme d'exploration a décuplé notre taux de réussite ces dernières années - dans les eaux profondes en Malaisie et au Nigeria, nous avons découvert 19 gisements sur 25 puits en eaux profondes forés entre 2001 et 2007.